Google Panda : chute en positionnement et en trafic

Google Panda

Sur le web, obtenir le plus d’audience possible est une assurance pour devancer ses concurrents. Pourtant, la chute en positionnement est très courante. Comment donc y remédier ? Et quel rôle Google Panda joue réellement dans tout cela ?

Fonctionnement de Google Panda

Google Panda a été mis en place en vue d’offrir un contenu web de qualité avec une vraie valeur ajoutée au public. De ce fait, cet algorithme de moteur se dresse contre toute forme de plagiat et vise à détecter si l’ensemble du contenu ou une partie relève d’un duplicata content. Autrement dit, il se permet de préserver le positionnement des sites à éditorial original. Google Panda déclasse et dévalue également les sites jugés non intéressants ou non satisfaisants en ce qui concerne la qualité. Selon ses critères d’analyse, les sites de moins de 300 mots sont également classés parmi les moins méritants. D’où, leur baisse considérable en positionnement et en trafic.

Évolution de Google Panda dans la mise à jour SEO

Introduit en 2011, la première version de Google Panda fait l’objet de nombreux critiques sur le plan fonctionnel. D’abord, les mises à jour effectuées par Google n’étaient pas régulières. Les sites pénalisés, même après avoir rectifié le contenu, doivent attendre plusieurs jours, voire des mois pour retrouver leur positionnement. Cela détériore considérablement leurs activités et diminue grandement leur trafic. Par ailleurs, des web-masters se plaignent constamment car certains sites, à faible qualité, gagnent en trafic et en positionnement. Tandis qu’eux, des web-masters, véhiculant des contenus originaux et pertinents, se retrouvent en bas de la liste. Suite à cela, Google a reconnu l’existence des pratiques frauduleuses. Il a procédé donc à plusieurs mises à jour et a orienté les propriétaires des sites vers certains points à respecter pour une bonne mise à jour SEO.

Astuces pour remédier aux  pénalisations

Pour ce faire, évitez d’utiliser les mêmes liens en utilisant des liens en interne et au risque d’employer plusieurs fois les mots clés. Lorsque le positionnement d’une page chute, créez un lien vers une toute nouvelle page, car Google pénalise les liens créés de façon trop rapide et louche. Enfin, mettez à jour vos contenus pour optimiser la mise à jour SEO.